Lieux les plus populaires : Bruxelles, Liège, Ixelles, Charleroi, Namur, Waterloo, Mons, Anvers, Braine-l'Alleud, etc.
FR - NL
Magazine > Lire un article
10ème édition de Studio 54 synonyme de tonnes de paillettes & de glamour
Publié le 17/08/2011 à 10:04

Anvers – le samedi 17 septembre, le Palais des Sports d’Anvers sera transformé en une gigantesque fête disco. A l’occasion de cette 14ème édition, les 14.000 visiteurs pourront assister à une mise en scène encore plus grandiose que de coutume. Les amateurs de fêtes et de disco resteront pantois devant la décoration exubérante, le feu d’artifice spectaculaire, le spectacle éblouissant et l’ambiance absolument inimaginable. En résumé : « There is a party going on here, a celebration to last throughout the years ». Comme le veut la tradition, l’identité des artistes sera tenue secrète jusqu’au dernier moment, mais la fête   sera clairement glamoureuse à l’instar des 9 éditions précédentes.

10ème anniversaire

C’est à l’automne de 2001 que le spectacle Studio 54 a été organisé pour la première fois au Palais des Sports et il a connu un énorme succès. Une salle comble et 14.000 fans exubérants de disco. Cette année, l’organisateur Independent Concerts fêtera donc le 10ème anniversaire de Studio 54 dans ce même Palais des Sports. L’organisateur a décidé de mettre le paquet pour cette édition spéciale : les visiteurs pourront s’attendre à de très nombreux numéros internationaux, des confettis et du feu d’artifice, des spectacles de travestis et bien d’autres choses encore.

Paillettes & Glamour

Les plus grandes légendes du disco ont foulé les planches de Studio 54 à l’occasion des 9 éditions précédentes. Grace Jones, Boney M, Gloria Gaynor, The Pointer Sisters, Irene Cara, The Supremes, The Weather Girls, Chic, The Tramps, Sister Sledge, Dolly Dots, The Three Degrees et The Four ne sont que quelques noms figurant sur la longue liste d’artistes qui ont mis le feu au Palais des Sports. L’organisateur affectionne le côté surprise et ne divulgue jamais les noms des artistes à l’avance. Patrick Aertsen, organisateur de Studio 54 au Palais des Sports : « Nous voulons systématiquement surprendre le public et notre souhait le plus cher est qu’il vienne en masse pour l’ensemble du spectacle que propose Studio 54. Année après année, nous veillons à rééditer chaque fois un nouveau spectacle grandiose fait de feu d’artifice, de danseurs sexy, des jeux de lumière spectaculaires et d’effet spéciaux. Les paillettes et le glamour sous toutes leurs facettes. »

Chaque visiteur prépare soigneusement son arrivée à l’occasion de Studio 54 et compose les tenues vestimentaires les plus remarquables. C’est à la recherche de ses « 15 secondes de gloire » qu’il franchit le tapis rouge menant au décor de Studio 54. Parvenus à l’intérieur, ces papillons de nuit évoluent avec élégance aux différents étages du site. Sur la plate-forme VIP, où ils côtoient les personnages les plus étonnants un verre de champagne à la main, dans les loges où les boissons coulent à flot durant toute la nuit ou encore sur la scène centrale où les gens dansent jusqu’au petit matin.

Vedettes

En plus des numéros internationaux, les visiteurs peuvent assister chaque année aux spectacles les plus époustouflants, souvent osés mais toujours spectaculaires, des danseurs et travestis. Au cours des années écoulées, ces derniers ont amplement prouvé que leur créativité et leur talent sont infinis en créant les shows les plus originaux. Ils s’entraînent des mois à l’avance et la création des costumes fait l’objet non seulement de l’imagination la plus débridée, mais aussi des plus grands soins. A l’occasion de Studio 54, les vedettes n’évoluent cependant pas seulement sur la scène, mais aussi dans la salle. Tout comme c’était le cas lors de Studio 54 New York, nos stars belges ont trouvé le chemin menant au Palais des Sports. L’année dernière, nous avons par exemple accueilli le Prince Laurent, qui s’est même risqué à effectuer quelques pas de danse. Sera-t-il encore des nôtres cette année ?

Studio 54 & disco

Le disco est le fil conducteur incontestable du spectacle Studio 54 @ Palais des Sports. Ce style de musique est né au début des années 70 dans les clubs branchés de New York et est devenu très rapidement la musique de ceux qui ne souhaitent qu’une seule chose : danser. Le disco a marqué le début du succès des boîtes de nuit et le plus réputé de ces clubs était le Studio 54. C’est à ce club que nous devons le tube mondial « I Will Survive » de Gloria Gaynor. Et c’est après s’être vu refuser l’accès au Studio 54 que Nile Rodgers de Chic a écrit « Le Freak » pour extérioriser ses frustrations à l’égard du portier. Le Studio 54 de New York a décidé de fermer ses portes le 2 février 1980 alors que ses propriétaires séjournaient en prison pour fraude fiscale. L’héritage du Studio 54, la musique disco, a cependant conquis le monde et est toujours à la page. A l’instar du DJ F.R.A.N.K, qui a utilisé le single « Why Tell me Why » d’Anita Meyer dans son tube « Discotex », divers artistes ont offert une véritable cure de rajeunissement au disco et ont fait en sorte que la jeune génération puisse également s’ébattre sur les sonorités de cette musique immortelle.

Faits & Chiffres

Studio 54 – Palais des Sports Anvers

Le samedi 17 septembre à partir de 21.00 heures.

Code vestimentaire : paillettes & glamour, costumé, pas de jeans

Infos & Tickets : www.studio54antwerp.be

10 x Studio 54 =

100000 litres de champagne Laurent Perrier

140.000 visiteurs

10 km de tapis rouge

70 limousines par édition

1 tonne de confettis

35 stars disco des Etats-Unis

90000 litres de vodka Grey Goose

7 jets privés atterrissant à l’aéroport de Deurne 


Retour à la liste des articles
Articles les plus populaires du mois

A PHP Error was encountered

Severity: Warning

Message: Invalid argument supplied for foreach()

Filename: leftblocks/mag.php

Line Number: 6

Plan du site